News


Sortie du Carnet n° 6 de l'AMONT La chapelle Sainte-Claire/Saint Sébastien et Venanson.

 
Carnet6
 

18 Septembre

Fermeture du Musée du Patrimoine

Le musée sera ouvert à partir du 19 juin 2017, de 14h30 à 19h (18h30 en septembre).
Possibilité de visites de groupes en hiver et au printemps, tél. au
06 16 21 11 22

 

  

   

10 décembre, 17h, mairie de Roquebillière

Samedi de l'AMONT : Yann CODOU : "Le monastère Saint-Honorat de Lérins et la christianisation des Alpes-Maritimes (Ve-VIe siècles)"

Samedi Codou

 

20 août 2016, 17h30, Saint-Martin Vésubie, Musée du Patrimoine

Visite commentée gratuite de l'exposition annuelle
"2013-2016, trois ans d'acquisitions de l'AMONT (dons et achats)"

Voir le compte-rendu de cette manifestation dans la rubrique "Centre d'Études/Expositions"

 

 

L'ancien cadran de l'horloge de l'église de Saint-Martin Vésubie (déposé dans les années 1920 ? On cherche) vient de retrouver le chemin de son village, grâce à la générosité de Mme et M. PUONS. Il est désormais dans le Musée du Patrimoine, attendant son accrochage en bonne place, et constitue l'une des belles pièces de l'exposition 2016.

Merci à tous ceux qui ont permis ce retour, depuis les donateurs jusqu'à la main d'œuvre nécessaire pour le charger et le décharger (il mesure 120 cm de diamètre et doit approcher les 90 kg) et le fourgon de Marc, notre imprimeur, qui a permis de le transporter depuis Roquebrune-Cap Martin.

Mme et M. PUONS nous ont également fait don du tour du cadran, en fonte, qui dormait dans un grenier de la rue Barraja, à Saint-Martin, ainsi que de divers matériels de valeur appartenant à l'horloger qui avait démonté le cadran, leur aïeul.

Sur les cartes postales anciennes (entre 1895 et 1915 environ), le cadran et son pourtour noir sont parfaitement visibles, sur la façade du clocher qui domine l'entrée de l'église. Tout un travail de repérage et de documentation est ainsi engagé, collectionneurs aidez-nous ! 

IMG 0021 

Vendredi 2 octobre 2020 : Le Musée du Patrimoine du Haut Pays dévasté par le débordement du torrent Boréon.

01

Le Désastre a touché la salle d’exposition ethno-archéologique (au premier plan), qui a totalement disparu avec ses présentations.

Tempête Alex, la mémoire ensevelie : https://www.france.tv/france-3/provence-alpes-cote-d-azur/edition-de-proximite-place-publique/2043111-emission-du-vendredi-16-octobre-2020.html

02

La salle ethno-archéologie et l’entrée du Musée avant le Désastre.
https://www.youtube.com/watch?v=ms8UUU6Defo

ESPACE ethno archéo
espace géologique présentant les roches de notre région en lien avec les exploitations minières.

espace archéologique qui présentait les 20 ans de fouilles et ses résultats : des fragments de poteries de l’époque romaine (Ier-IIe siècles) dont sigillée et amphore ; une molette de meule manuelle ; reconstitution de la sépulture 25 de la nécropole de Saint-Nicolas (XIe s.) ; des fragments de décors à fresque de l’ancienne chapelle Saint-Nicolas (XVe s. ?) de couleurs vert, blanc, rouge, noir ; un fonds d’urne ; un boulet de 2 pouces (XVIIIe s. ?) ; la fameuse « pierre d’Anduébis » ; et l’exceptionnel pied d’autel de l’église Saint-Nicolas avec son trou à reliques, la pièce-symbole du Musée…

Pour revoir les objets disparus cliquer sur les liens ci dessous
https://www.youtube.com/watch?v=4_JnGm0B8WM&list=UUcxw7SkFGPZATfJlFee2zWw&index=9
https://www.youtube.com/watch?v=wGf5ng1TP5A
https://www.youtube.com/watch?v=l9bh7gnrU5o&list=UUcxw7SkFGPZATfJlFee2zWw&index=15
https://www.youtube.com/watch?v=GVgHHS-kTC0
https://www.youtube.com/watch?v=CG75lZXGWBw

espace « Frontière », où trônaient les panneaux « Carabiniers royaux » et « Chasses royales » ; présentant la Route du Sel de la Vésubie, ainsi que les douaniers du Haut Pays (menottes, fusil ancien avec sa baïonnette (tout récent don de Mme Maissa)… ;

Pour revoir les objets disparus cliquer sur les liens ci-dessous
https://www.youtube.com/watch?v=ILd1IKl0cp0
https://www.youtube.com/watch?v=ouyHFzG8Fc0

espace « Carnaval », avec le costume du Biffou, fifre et tambour (don d’Elie Roubaud), tarabaculum…
• Pour revoir les objets disparus cliquer sur les liens ci dessous
https://www.youtube.com/watch?v=0FFzZLNdb2s

espace « Elevage », où trônait le chaudron des vacheries de Cerise, rapiécé ; une collection de picouns anciens avec le battant en os ; de nombreuses pièces concernant le lait, comme la baratte (pour le beurre) ; le travail de la laine avec la planche à carder ; les fenaisons, le nécessaire à marteler les faucilles et faux, l’étui et ses pierres à aiguiser ; ou encore le collier anti-loup et le « piège à loup », et le fameux « objet mystère » (le pince à castrer les moutons)…

Pour revoir les objets disparus cliquer sur les liens ci dessous
https://www.youtube.com/watch?v=2GJGwzr6nlE
https://www.youtube.com/watch?v=Sww-PD1y6-s
https://www.youtube.com/watch?v=GBrBHCDrMOI
https://www.youtube.com/watch?v=vRsv4AGTZb4
https://www.youtube.com/watch?v=HaqWTjJOJtg
https://www.youtube.com/watch?v=H2ZEQM_rQ5c&pbjreload=101
https://www.youtube.com/watch?v=ggX7wl0WuhU
https://www.youtube.com/watch?v=P8qVmvl1nw8
https://www.youtube.com/watch?v=ddd3_BcTRRs

espace « bois » qui retraçait le travail des forestiers avec les outils du bucheron avec son sapi, ses scies, ses haches, … Mais aussi le travail du menuisier (dont les objets offerts cet été par Michel Gusmeroli, ayant appartenu à son grand-père)

Pour revoir les objets disparus cliquer sur les liens ci dessous
https://www.youtube.com/watch?v=MDIJTH0NQ7I
https://www.youtube.com/watch?v=j3IGTKBB1bQ

Si, par un hasard heureux vous retrouviez l’un des objets des collections ethno-archéologiques du Musée du Patrimoine du Haut Pays, n’hésitez pas à nous contacter. Une simple photo permettra de confirmer ou d’informer l'origine et d'en assurer l’expertise."

ESPACE usine électrique

L’autre salle dévastée a été celle de l’usine électrique créée par Joseph Mottet en 1893
Seuls subsistent les murs Est du bâtiment, littéralement coupé en deux par le torrent.
https://www.youtube.com/watch?v=HOUUnEE4qZY

03


Enfin, c’est la Réserve des objets de l’AMONT, accumulés depuis 40 ans, qui a été emportée par les flots. Réserve qui se trouvait jouxtant la caserne des pompiers, elle aussi disparue ! Elle renfermait près de 2 500 objets ethnologiques, allant de la simple pignata aux toutes dernières acquisitions qu’étaient la charrue et le ventaïre offerts par Mme Maïssa. Y étaient également entreposées les centaines de ressources archéologiques découvertes lors des fouilles et prospections réalisées par notre Association : ossements de la nécropole de Saint-Nicolas ainsi que la totalité des tessons et autres objets découverts ; du sondage d’Anduébis… ainsi que les derniers prélèvements réalisés lors de notre programme d’étude « Défendre le Val de Lantosque » (dont les CNT de l’Age du Fer).

04

Les moulins
Le bâtiment des moulins n’a pas été trop affecté par le Désastre. Seul son accès occidental a été arraché.

05Avant...

06Après le désastre !

Le constat de ces destructions est culturellement dramatique pour notre Histoire et notre Patrimoine. Il marque le début d’une nouvelle ère pour notre Association.
L’AMONT tenait à remercier les personnes et institutions qui nous ont spontanément apporté leur soutien, en premier lieu la Municipalité et le Conseil Départemental, mais aussi les autres musées voisins ou plus éloignés, ainsi que les particuliers, touchés par ces destructions.

Si notre Patrimoine matériel a été fortement éprouvé par de telles pertes (chaque objet est unique tant il raconte la vie de ceux qui l’ont utilisé), notre Histoire et notre Mémoire sont toujours bien vivantes. Le Désastre lui-même en fait désormais partie. C’est sur les ruines qu’il a causées que l’AMONT rebâtira son nouveau Musée, avec l’aide de toutes les bonnes volontés.

Cordonnées

Association AMONT, Montagne et patrimoine.
Musée de l'AMONT
Zone du Pra d'Agout
06450 Saint Martin Vésubie
Tél: 06.16.21.11.22

Plan d'accès