News

Patrimoines du Haut Pays Hors-série n° 3 (2020)

Publications couv. PHP HS 3

34 contributeurs

613 pages

Une riche iconographie en couleur

26 reproductions de documents
54 cartes, plans et schémas
139 photographies

En cette année 2020, l’AMONT devait fêter ses 40 ans
d’existence. Entre autres manifestations, était prévu
un grand colloque, réunissant plus de 40 intervenants,
qui avaient répondu en toute amitié à l’invitation lancée...
Il s’agissait d’un «point d’étape», un regard lancé sur
40 ans de recherches de l’Histoire du Comté de Nice.
Car la science progresse, et la connaissance de ce
territoire d’exception également. L’image qui en était
présentée au début des années 1980
s’est sensiblement nuancée, s’est complexifiée.
Et tant mieux pour la connaissance...
Mais le Désastre est arrivé.
Saint-Martin-Vésubie a été touché par une catastrophe
inédite dans son Histoire.
Dans un tel contexte, le Colloque envisagé a été repoussé.
La préparation de la rencontre a voulu que les Actes
soient rassemblés avant ce terrible événement.
Ils vous sont présentés dans cet ouvrage exceptionnel.


Sortie du Carnet n° 6 de l'AMONT La chapelle Sainte-Claire/Saint Sébastien et Venanson.

 
Carnet6
 

18 Septembre

Fermeture du Musée du Patrimoine

Le musée sera ouvert à partir du 19 juin 2017, de 14h30 à 19h (18h30 en septembre).
Possibilité de visites de groupes en hiver et au printemps, tél. au
06 16 21 11 22

 

  

   

10 décembre, 17h, mairie de Roquebillière

Samedi de l'AMONT : Yann CODOU : "Le monastère Saint-Honorat de Lérins et la christianisation des Alpes-Maritimes (Ve-VIe siècles)"

Samedi Codou

 

20 août 2016, 17h30, Saint-Martin Vésubie, Musée du Patrimoine

Visite commentée gratuite de l'exposition annuelle
"2013-2016, trois ans d'acquisitions de l'AMONT (dons et achats)"

Voir le compte-rendu de cette manifestation dans la rubrique "Centre d'Études/Expositions"

Les actions de mise en sécurité

Très rapidement après le Désastre, les membres de l’AMONT ont œuvré à sauver les objets qui pouvaient l’être.
Il s’agissait de ceux conservés dans les moulins ainsi qu’à l’étage d’exposition (« l’Authion », « La Suisse Niçoise »). Notre librairie a été également en partie sauvée, ses livres mis à l’abri.

07

Une deuxième action a été entreprise grâce à l’aide spontanée de la Municipalité, afin de mettre en sécurité les ruines du bâtiment de l’usine électrique.

08L’avancée du toit de la partie nord, en surplomb dangereux, a déjà été enlevée.

0910

Une troisième action est en cours, avec l’aide financière du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes. L’AMONT accueille les spécialistes du Laboratoire de Conservation du Patrimoine de Draguignan (LC2R), appelés à venir mettre en protection les éléments qui peuvent l’être de l’usine électrique, afin de les préserver en vue d’une potentielle restauration.

Un premier travail de mise en sécurité a été réalisé en enlevant le tronc fiché dans la turbine de l’ancienne usine, en soutenant la poutre transversale qui menaçait de céder. Un accès direct a été réalisé pour simplifier le travail.

11

Une structure bâchée a été mise en place afin de protéger la turbine et le volant d’inertie (l’axe de ce dernier a été plié par la force des flots).

12

La « bonne nouvelle » est la découverte, dans les sables de la salle, de 16 objets qui avaient été offerts par Michel Gusmeroli cet été (et qui n’avaient pas encore été entrés en inventaire). L’autre partie des objets ayant appartenu à son grand-père, menuisier, était exposée en salle ethnologique. Ils ont disparu avec l’ensemble des autres collections.

13

Une deuxième structure de protection a été créée spécialement pour l’axe des lanières dont la dalle s’est désolidarisée du reste du bâtiment sous la violence du torrent.
Enfin, et sans accéder sous le toit effondré, il a été possible de déposer, à distance, une structure en palette destinée à atténuer les potentiels effondrements consécutifs au démontage du toit menaçant.

14

15L’AMONT tenait à remercier le Laboratoire de Conservation, Restauration et Recherche (et son directeur Jacques Rebière) pour son action salvatrice et protectrice à nos côtés, nous faisant bénéficier de son expertise. Ce sont les gages d’une renaissance du Musée du Patrimoine. Nous espérons ainsi pouvoir présenter, dans quelques mois, l’essentiel de la structure de l’ancienne usine électrique du village (créée en 1893), malgré la perte, sans doute irrémédiable, de l’une des trois dynamos, elle aussi emportée.
Remercier également le Conseil Départemental pour son aide financière et sa réactivité, qui ont permis ce sauvetage.

A noter la présence parmi nous de M. Gérard Glacial, président du Musée de la Résistance de Pau, venu tout spécialement nous aider à pour cette opération de sauvetage.

Cordonnées

Association AMONT, Montagne et patrimoine.
Musée de l'AMONT
Zone du Pra d'Agout
06450 Saint Martin Vésubie
Tél: 06.16.21.11.22

Plan d'accès